Géologues Réunis Enthousiastes, Naturellement Attirés par le Terrain
Accueil L'Asso Actualités Actions Contact

Campagne d’étude géologique étudiante

en ISLANDE

 Présentation du projet :


Nous sommes 14 étudiants, membres de l’association G.R.E.N.A.T. (Géologues Réunis et Enthousiastes, Naturellement Attirés par le Terrain) et nous avons organisé une campagne d’étude géologique en Islande de deux semaines en Août 2005. Depuis notre retour, nous avons présenté notre projet dans le cadre de plusieurs manifestations scientifiques : fête de la science à Grenoble, exposés de vulgarisation scientifique dans l’Hérault… et des conférences/expositions sont prévues dans les universités Paris 6, 7 et 11.

Une partie de ce voyage a bien évidemment été financé par nos propres moyens mais nous avons également eu la chance d’obtenir des aides financières d’organismes publics et privés.

Voici les quelques conseils que nous pouvons donner à des porteurs de projets tels que le nôtre !

 

 Quelques conseils théoriques :

 

Ce projet était au départ un peu comme un rêve… et beaucoup de nos amis ne croyaient pas vraiment que nous arriverions à le mener à bien. Le premier conseil donc, et certainement le plus important : la persévérance !… et se donner les moyens d’y arriver.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un projet, souvent parti d’un rêve, doit tout d’abord être « cadré » afin qu’il devienne concret : qu’est-ce qui est vraiment réalisable dans celui-ci? (oubliez le tour de l’Everest à cloche-pied, avec distribution de stylos quatre couleurs aux enfants défavorisés!).

Ensuite, ce projet ne doit pas seulement combler un désir « égoïste » type vacances (ou les sponsors vous riront au nez!) mais être bâti sur des bases plus humanistes : humanitaire, culturel, scientifique, sportif, protection de l’environnement… ce qui ne pourra que rendre l’expérience plus enrichissante pour vous !


Voici la démarche que nous avons suivi tout au long de notre projet (nous nous y sommes pris environ un an à l’avance, ce qui est plutôt large ; en revanche, 6 mois nous semblent être un minimum !) :


 

  • Penser le projet : qu’est ce qui est faisable, qu’est-ce qui ne l’est pas ?

  • Elaborer un programme avec les dates limites pour chaque partie (recherche d’informations, recherche de financements, réservations transport/logement/salles, achat matériel, prévision et organisation des retombées du projet : exposition ? conférence ? spectacle ? démonstration ? où le faire ? avec qui ?…)

  • Elaborer le planning du voyage ou de l’événement…

  • Dresser la liste du matériel nécessaire

  • Etablir le budget de l’ensemble du projet

  • Faire une plaquette de présentation (cinq grandes parties : introduction sur le projet en général, les participants, le projet en particulier, le budget, les retombées pour les sponsors) afin d’aller voir les sponsors avec un support sérieux et réaliste. Monter un site Internet, souvent mis à jour, pour montrer les avancées du projet et à quel point les participants sont motivés ( !), est aussi un bon moyen de communication et un plus pour mener à bien le projet.

  • Etablir une liste de sponsors potentiels : les contacter, les recontacter et les rerecontacter est à prévoir… nous vous conseillons de garder un suivi de « quand vous avez contacté qui » afin de pouvoir les relancer, ou solliciter Monsieur X si Madame Y vous a oublié…


 

 Quelques conseils pratiques :

 

Le vrai problème, ne le cachons pas, c’est le financement !

Quels sponsors démarcher ? Pour notre part, nous avons démarché nos universités (quasiment toutes les universités ont des financements pour les projets de leurs étudiants… alors, si vous êtes étudiants, foncez !), le CROUS qui, également, a quelques fonds prévus à cet effet, les mairies des villes des membres de l’association ainsi que leurs départements et leurs régions. Ce n’est pas parce qu’un(e) ville/département/région n’a pas de financements pour ce genre d’action qu’un(e) ville/département/région d’à côté n’en aura pas non plus ! Au contraire ! Tentez votre chance partout !

Il existe de nombreuses bourses ayant pour vocation d’aider les jeunes à monter des projets. Une recherche Internet par le biais d’un moteur de recherche vous donnera les noms des principales, dans le domaine de votre projet… pour le nôtre nous avions sollicité la bourse de l’aventure ABM (Aventuriers du Bout du Monde) et celle du Crédit Mutuel… et avons obtenu la deuxième.

Enfin, viennent les financements privés : envoyez des mails, lettres à des organismes proches de votre projet (magasins de sport pour un projet sportif, associations humanitaires pour un projet humanitaire…) pour les solliciter.


Bon ! Alors ! Contacter les sponsors c’est une chose, mais avoir un projet accrocheur, séduisant qui leur donne envie de vous financer, c’en est une autre !

Ne nous faisons pas d’illusion, dans la plupart des cas, les sponsors donnent de l’argent dans le cadre de leur plan de communication : se faire connaître, donner une bonne image d’eux-mêmes. Ils sont donc intéressés par la publicité que vous ferez d’eux en citant leurs noms lors de conférences, expositions… et en mettant leurs logos sur vos comptes rendus, votre site Internet… D’où l’importance de fixer très tôt les retombées du projet (conférences, expositions, spectacles, démonstrations) afin de leur montrer que le projet (et ses sponsors !), vont toucher un large public !

Dans un plus petit nombre de cas, les partenaires (type mairie, département, région, université) financent ce genre de projet pour les retombées en elles-mêmes : conférences/expositions dans des écoles, collèges, lycées, universités, centres culturels… Là encore, prendre contact avec les personnes appropriées afin d’organiser les retombées prouvent aux sponsors votre sérieux et le bien fondé de financer votre projet !

Une dernière chose sur la partie financement : créer votre association est un atout : cela vous permet de toucher les financements avec plus de facilité et d’avoir une bonne crédibilité auprès de vos interlocuteurs.


Pour la préparation du voyage (dans le cas d’un voyage donc !), nous vous conseillons d’acheter vos billets le plus tôt possible afin de les avoir à moindre coût. Cela pose le problème de la demande – et l’obtention !- de financements plus tôt afin de pouvoir payer les frais grâce aux sponsors… un bon planning devrait venir à bout de ces difficultés.


 

Renseignez-vous bien sur le pays :

  • conditions météos : nous avons cassé quatre tentes en Islande à cause de vents violents que nous n’avions pas prévus !

  • moyens de transport : locations de voiture ? train ? bus ? quelles sont les fréquences des bus et l’état des routes sont le genre de questions à se poser… en Islande, de nombreux gués sont à franchir et nécessitent donc les voitures/bus adaptés !

  • coût de la vie : en Islande tout est TRES cher… nous avions donc fait le plein de pâtes, riz, soupes… dans nos sacs à dos avant de partir et comptions plusieurs centaines de barres de céréales pour le voyage ! (2 par jour et par personne !)

  • logement : y a t’il des réservations à faire ? où dormirez-vous ? dans quelles conditions ? (le camping en Islande demande d’être BIEN équipé contre le froid ! heureusement les sources chaudes sont gratuites !)

et n’hésitez pas à chercher sur Internet les sites de personnes étant parties dans le pays que vous convoitez : vous trouverez maintes anecdotes et conseils utiles… plus une remotivation sans pareille devant le pays à portée de clic !


 

Sur place, d’abord, PROFITEZ ! et gardez dans un coin de votre tête ce dont vous aurez besoin pour les retombées. Dans notre cas, nous devions réalisé des posters de vulgarisation scientifique, nous avons donc pensés aux thèmes à traiter et surtout quelles photos prendre afin d’agrémenter les posters… une fois revenus, les photos truquées d’un geyser islandais en pleine action auraient risquées de prendre BEAUCOUP plus de temps que la simple prise de photos sur place !


Last but not least : tenez vos engagements auprès des sponsors afin qu’ils continuent de financer ces projets, et que les prochains puissent aussi en profiter !


 

Lucile TATARD pour l’association G.R.E.N.A.T.

G.R.E.N.A.T - 2005-2007

http://grenat.geolnet.net